HISTOIRE

DATE DE FONDATION

UNITÉS LIVRES

LONGUEUR MAXIMALE (M)

SUPERFICIE CHANTIER (M²)

CHANTIER NAVAL COUACH

Depuis plus de 50 ans, Le chantier naval Couach fourni au administrations militaires des patrouilleurs et des intercepteurs pour que les opérateurs puissent assurer le maintien de l’ordre dans leurs pays.

Basé à Gujan-Mestras, sur le bassin d’Arcachon, il abrite l’ensemble des locaux qui vont permettre l’étude préliminaire du navire jusqu’à sa fabrication et sa mise à l’eau. Cela comprend : un pôle design, un département recherche et développement, un bureau d’études et d’ingénierie ainsi que tous les différents ateliers de production. Nos Yachts de luxe et navires professionnels sont donc entièrement créés, développés et construits au sein même du chantier. En 2018, le chantier met en place une des chaîne industrielles les plus efficaces au monde qui va permettre au chantier la fabrication de 79 intercepteur de 17 mètres en un temps record dans l’industrie naval.

Le bassin d’Arcachon est un endroit exceptionnel, semblable à une mer enclavée. Il offre une base d’essai unique pour les bateaux. Aucun port à moins de 160 km au nord ou au sud : un chemin étroit changeant pour entrer dans la baie, rendant la navigation très complexes, idéal pour développer et tester les bateaux avant de les confronter avec des conditions de navigation difficiles

  • 1897

    NAISSANCE DE COUACH

    Albert Couach crée au coeur même du bassin d’Arcachon, Les premiers moteurs marins du monde. L’entreprise Couach était née.

  • 1902

    LIBELLULE

    Accompagné par Auguste Bert, Albert Couach à développé la première pinasse motorisé du bassin d’Arcachon baptisée « Libellule ».

  • 1918

    DEVELOPPEMENT

    L’entreprise familiale est reprise par les deux fils d’Albert, Robert et Louis, qui développent l’activité des moteurs Couach.

  • 1947

    PREMIERE PRODUCTION DE SERIE

    Guy Couach créé la gamme « Arcoa ». Sous cette marque, Guy Couach lance la production de bateaux de série, au comportement marin exceptionnel.

  • 1948

    ARCOA

    Le chantier lance sa première pinasse de 10.50 mètres appelée l’Arcoa 48. Ils en vendront plus de 400 unités dont la majorité sera exportée vers l’Afrique, Madagascar et l’Asie. Tous les modèles sont alors dessinés par Guy Couach, appelé “Le grand constructeur Naval Français ».

  • 1955

    PREMIER SUCCÈS

    Le chantier signe un de ses modèles phare du moment l’Arcoa 10.60 mètres. 60 ans plus tard, les performances marines des navires Couach sont reconnues dans le monde entier.

  • 1962

    RENAISSANCE

    Naissance de l’entité « Guy Couach ». Guy Couach construit son chantier à Gujan Mestras à coté d’arcachon et s’équipe ainsi de ses propres outillages et installations pour la construction navale.

  • 1964

    LE PREMIER YACHT

    Le chantier naval Guy Couach présente son premier modèle de yacht, le 1200.

  • 1970

    DIVERSIFICATION

    La société développe une gamme de vedettes de surveillance pour les agences maritimes et gouvernementales nationales et internationales.Elle devient alors un fournisseur de premier plan pour les armées navales.

  • 1996

    RENOUVEAU

    Le chantier naval est racheté. Avec la collaboration de Pierre Couach, la refonte de la gamme des 12 à 20 mètres est engagée. Le succès est au rendez-vous avec le nouveau 185 Fly dont sept unités sont vendues dès la première année.

  • 1998

    NOUVELLE STRATEGIE

    Des évolutions stratégiques orientent l’entreprise à fabriquer des vedettes de patrouille de 20 à 32 mètres. Le succès est présent avec le modèle : 2200 FPB et une production de 5 unités la première année.

  • 2011

    NEPTEAM

    La société Nepteam, détenue par des investisseurs locaux, acquiert Couach, contribuant ainsi à la revitalisation de l’activité industrielle du bassin d’Arcachon et des installations méditerranéennes.

  • 2012

    LES PREMIER INTERCEPTEURS

    Couach a livré une série de 15 intercepteurs de 13,00 m pour l’inde. ces navires d’interception rapide ont une vitesse maximum de 45 nœuds.

  • 2016

    RECOMPENSE DE TRAVAIL

    Couach obtient un marché pour la construction d’intercepteur de 17 mètres pouvant aller à une vitesse de 60 nœuds. En 2017, Couach va livrer 54 unités en 12 mois pour le célèbre chantier naval Lürssen. La société profite de cet exercice pour développer un outil industriel unique qui permets la construction d’un bateau de 16,50 mètres par semaine.

     

  • 2018

    INTERCEPTEUR 2.0

    Couach présente son nouveau modèle d’intercepteur : Le 1400 FIC, un véritable condensé de technologie de 14 mètres. Il peut accueillir jusqu’à 4+2 personnes et atteindre une vitesse maximum 50 nœuds.

  • 2018

    LIVRAISON DANS LES TEMPS – 0 DÉFAUT

    Couach assure la fabrication et livraison de 79 navires d’interception rapide (60 nds) à destination du moyen Orient. Il s’agit alors d’une des plus grandes production de bateau militaire de série au monde. Les 79 intercepteurs ont été livrés en 20 mois, sans retard ni aucun défaut.

  • 2019

    CAP SUR LA HAUTE MER

    Couach présente son nouveau patrouilleur hauturier : Le 3200 OPV. Optimisé pour affronter Les mers formées, il peut se propulser à 18 nœuds par état de mer 5 grâce à un système de propulsion innovant. Il peut accueillir jusqu’à 14 personnes pendant 1 semaine.

  • 2019

    COUACH DANS LE MONDE DU SAUVETAGE EN MER

    Couach remporte un nouveau contrat historique en France portant sur la conception et réalisation de plus de 70 bateaux de sécurité pour la société française de sauvetage en mer. Ce contrat comporte des navires de 8 à 17 mètres de longueur.

  • 2020

    UN MAÎTRE MOT : POLYVALENCE

    L’entreprise Couach présente son nouveau patrouilleur côtier : Le 2200 CPV. Ce nouveau modèle répond à des exigences particulières acoustiques et balistiques. Il est également optimisé pour assurer toutes les missions des patrouilles côtières.

SAVOIR FAIRE

L’ensemble des étapes de construction de nos navires sont réalisées au sein même du chantier naval par plus de 200 artisans qui œuvrent pour […]

COMPOSITES

Couach utilise les matériaux composites dans la construction de ses navires. Cette technologie accompagnée d’une parfaite maîtrise du processus de fabrication par infusion va permettre de […]

TECHNOLOGIE

Fin 2016, Couach a mis en place un Département « Recherche et Développement » afin de travailler sur l’utilisation de nouvelles technologies. 16 spécialistes travaillent actuellement sur […]